Mutuelle pour chien, comment s’y prendre ?

Si vous voulez être parfaitement tranquille quant à la santé de votre chien il vaut mieux souscrire à une assurance qui couvrira tous les dommages en cas de gros pépins. En effet il est plutôt désagréable de se retrouver chez le vétérinaire sans savoir si on pourra couvrir nous-même les frais médicinaux, c’est là qu’intervient l’assurance qui vous accompagnera tout au long de cette démarche.

Mais encore faut-il savoir éviter les quelques pièges au moment de souscrire une assurance, nous allons tout vous expliquer dans cet article !

Nous avons également rédigé un article plus complet sur les assurances animaux ici : Assurance pour chien et chat.

Comment fonctionne une mutuelle pour chien ?

Commençons par expliquer le fonctionnement d’une assurance, rien de bien compliqué de ce côté là. Lors de vos visites chez votre vétérinaire vous devrez faire remplir votre feuille de remboursement par votre vétérinaire avant de la renvoyer à votre compagnie d’assurance qui se chargera du remboursement dans un délai de 2 à 4 semaines. Notez donc qu’il vous faudra avancer les frais avant de vous faire rembourser.

A voir aussi : Santévet, notre avis sur cette assurance animaux

Les pièges à éviter au moment de souscrire votre mutuelle pour chien

Intéressons-nous maintenant aux petits détails qui peuvent cacher de mauvaises surprises. Voici quelques termes techniques qu’il vaut mieux connaitre avant d’avoir un conseiller au téléphone :

  • Délai de carence : C’est la période de temps entre la signature du contrat et sa date de mise en service effective. Ce délai permet d’éviter aux assureurs les clients tentant d’assurer un chien déjà malade. En fonction des assureurs ce délai oscille entre 2 et 30 jours, pensez à vous renseigner !
  • Le plafond de remboursement : La plupart des assureurs bloquent les remboursements à partir d’un montant maximum par année. Ce plafond dépends grandement de la formule d’assurance que vous choisirez, pensez donc à demander des précisions sur ce point.
  • Les franchises : Comme les franchises pour les voitures, les assureurs pour animaux proposent le même type de fonctionnement. Par exemple, lors de vos visites chez le vétérinaire certains assureurs proposent des franchises de 20 euros donc si vous deviez payer 35 euros vous ne serez rembourser qu’à hauteur de 15 euros.

A lire également : Notre avis sur l’assurance Assur O’ Poil

Voilà pour les principaux pièges à éviter au moment de souscrire à votre mutuelle pour votre chien. Nous vous proposons également sur notre site un comparateur d’assurance pour animaux parmi les meilleures assurances que nous avons sélectionnés.